Lire, écrire…

Ci-dessous les dernières lignes d’UNE HISTOIRE DE LA LIBRAIRIE de François Bon, qui iront droit au cœur de tous ceux qui aiment le livre et l’écriture. Le lien avec le texte complet, téléchargeable en PDF  est donné en bas de page. Merci à François Bon pour son formidable travail.)

« On n’écrit pas pour ajouter au livre. On écrit

pour mieux approcher les livres qu’on a déjà lus.

Peut-être pour les voir de plus loin dans l’intérieur, en

tout cas parfois on l’imagine (ne plus lire des quantités

de page : se surprendre à rester deux heures sur

trois lignes, s’en vouloir de ça – ceux qui se moquent

de ma capacité volontaire à m’endormir sur une page,

construire de rêver dedans : oui, en vingt ans, j’ai

progressé dans l’art du rêve page). L’intuition qu’on a

d’un texte, au point parfois que l’écrire n’a plus

d’importance, on se met à la machine et voilà, et on

inscrit ce qu’on a dans la tête, c’est là-dessus que des

heures ou des mois on a travaillé. Mais peut-être

encore plus par défense : je veux protéger l’endroit nu

et fragile où Kafka m’est ouvert, ou bien où je sauve

quelque chose du Scarabée d’or, de Jules Verne, de

Crabet et du Meaulnes. Et que protéger cet endroit, oui,

suppose de convoquer le monde et l’assigner à la

page. Qu’on lui tend comme sa carte d’identité, pile à

hauteur du nez et laissez passer. On écrit des livres

pour que ça cogne, parce que nous, là, derrière, on a

peur et qu’on est nu. Finalement, ce qui nous met au

même endroit que les libraires, c’est rien d’autre que

l’anxiété professionnelle. Ça n’a rien à voir avec le livre,

rien du tout. »

http://www.tierslivre.net/spip/IMG/pdf/FBon_HistoireLibrairie.pdf

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s