Préserver la mémoire de parfums rares

Ci-dessous, les premières lignes du portrait d’un « collecteur de parfums rares », signé Nicole Vulser :

Profession : collecteur de parfums rares

« Avec sa tignasse blanche et son costume sombre de monsieur distingué, il a un petit air du Professeur Halambique dans Le Sceptre d’Ottokar d’Hergé. Suisse allemand de Saint-Gall, Roman Kaiser, 65 ans, doit être le seul au monde à exercer sa profession. Si unique qu’elle n’a même pas de nom. Chimiste de formation, c’est un globe-trotteur qui traque les parfums des plantes en voie de disparition. Depuis plus de dix ans, il participe à des expéditions pour trouver des espèces exotiques de plus en plus rares, dans les îles Hawaï comme dans la région florale du Cap, en Afrique du Sud, les montagnes du Vietnam, la Sierra Madre au Mexique, ou il survole en dirigeable la canopée de la forêt amazonienne… »

http://abonnes.lemonde.fr/societe/article/2010/12/04/profession-collecteur-de-parfums-rares_1449004_3224.html

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s