Archives de l’auteur : Olivier Eyquem

MORT D’UN MOUSQUETAIRE

Lorsque j’ai lu le cycle des Mousquetaires, j’ai eu, comme la plupart des jeunes lecteurs, un faible prononcé pour d’Artagnan, tant il était aisé de se projeter en lui. Face aux trois autres, « montés » à Paris avant lui, et dont … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

VAL DE GRÂCE, de Colombe Schneck

VAL DE GRÂCE est l’histoire d’une enfance choyée, protégée de tout ce qui menace ordinairement cet âge si fragile. Dans cette paisible rue du Vème arrondissement de Paris, la petite Colombe connaît jour après jour des bonheurs dont la rareté … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

« Mur d’Air » à la Hitchcock

« Murder » est le premier mot d’anglais que j’ai appris ; le premier dont j’ai tout de suite voulu connaître le sens. Ce simple mot de 6 lettres, aussi beau par sa sonorité que par sa graphie, m’a fait tomber amoureux … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

L’art d’être grand-mère

Quand j’étais petit, il me paraissait évident que ma grand-mère paternelle avait toujours été cette femme imposante, autoritaire et rigide dont les demandes et les ordres ne souffraient pas la discussion. Mémé avait exercé, des années plus tôt, « le plus … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Trois souvenirs d’enfance

Ma mémoire est sélective, autant dire oublieuse à l’extrême. Je fais rarement l’effort de graver dans ma tête les dates qui pourraient se révéler porteuses de sens, je ne cherche pas à mémoriser les événements personnels, tristes ou joyeux, dont … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

ON A TROP DE… TOUT

Une ou deux fois par an, le plus souvent au retour de la campagne, elle ouvre l’armoire à linge et constate avec dépit : « On a trop de draps… trop de serviettes ». Elle voudrait réduire au strict minimum ces réserves, … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Confusion des peines, de Julien Blanc

Titre général de la trilogie de Julien Blanc : « Seule, la vie… » Tome I, celui-ci, tome II Joyeux, fais ton fourbi, tomme III Le temps des hommes (les deux à paraître). La confusion des peines est la mise à plat … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

LE JOUR OÙ GARY COOPER EST MORT, de Michel Boujut

Heureux ceux qui peuvent, à vingt ans, traduire en actes leur morale et rallumer le flambeau d’anciennes révoltes. Chez eux, la mémoire saute parfois mystérieusement une ou deux générations, inspirant d’une guerre à l’autre les mêmes courageux et salutaires rejets. … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

Le Broc et la Cuvette

                Un des souvenirs les plus persistants de mon enfance, c’est le froid. Ce n’était pas une calamité, mais un élément auquel on s’adaptait constamment. Aujourd’hui, je souris quand, dans un appartement surchauffé, … Lire la suite

Publié dans domicile, enfance, famille (vie de) | 1 commentaire

CE N’EST QU’UN MAUVAIS MOMENT À PASSER (MAIS, PAS DE BRESSON, SVP!)

Je n’ai pas peur de la mort, mais je redoute ce court laps de temps qui la précède, durant lequel toute ma vie est censée défiler devant mes yeux. D’abord parce que je m’ennuie à la plupart des remakes. Ensuite, … Lire la suite

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire